Le Social Learning, fondements et mise en pratique

Merwan Maroc
29 Février
20 minutes
Un groupe d'individu suit une formation

Le Social Learning ou “Apprentissage Social” émerge comme une approche novatrice et efficace pour renforcer les compétences des collaborateurs. Cette méthode, basée sur le partage de connaissances et la collaboration entre apprenants, se présente comme une réponse pertinente aux besoins de formations agiles et interactives.

Depuis les travaux pionniers d'Albert Bandura dans les années 60 jusqu'aux avancées contemporaines en matière de formation professionnelle, le Social Learning a gagné en reconnaissance en tant que modalité d'apprentissage fondée sur l'observation, l'imitation, et la participation active au sein d'une communauté apprenante.

Pour étancher votre curiosité ou pour en apprendre plus en profondeur le concept du Social Learning, nous examinerons son origine théorique, ses avantages et inconvénients, ainsi que sa mise en pratique à travers des LXP (Learning Experience Platform).

C’est parti !

Fondements Théoriques du Social Learning

Définition du Social Learning

Le Social Learning, également appelé apprentissage social, peut être défini comme un processus d'acquisition de connaissances et de compétences par l'observation et l'interaction avec d'autres individus. Cette approche s'appuie sur la théorie sociocognitive, élaborée par le psychologue Albert Bandura dans les années 60, mettant en avant l'importance de l'imitation, de la répétition, et de l'observation dans le processus d'apprentissage.

Principes clés du Social Learning

Le Social Learning repose sur plusieurs principes clés. Tout d'abord, la notion d'imitation joue un rôle central, où les apprenants reproduisent les comportements qu'ils observent chez leurs pairs ou mentors. Ensuite, l'apprentissage est renforcé par des interactions sociales, favorisant la collaboration et l'échange d'expériences. Enfin, la rétroaction constructive et le partage continu d'informations contribuent à l'enrichissement des connaissances au sein de la communauté apprenante.

Transition du Social Learning traditionnel au numérique

Avec l'avènement des technologies numériques, le Social Learning a connu une transition significative. Les plateformes en ligne LXP et les réseaux sociaux d'entreprise, et les solutions de mobile learning, telles que celles proposées par SPARTED, ont permis une mise en œuvre plus flexible et interactive du Social Learning. Cette évolution a ouvert de nouvelles perspectives pour une formation professionnelle plus personnalisée, collaborative, et adaptée aux besoins spécifiques des entreprises.

Fondements théoriques de l'apprentissage social

Les travaux de Bandura sur le Social Learning

Albert Bandura, psychologue renommé, a profondément influencé le domaine de l'apprentissage social. Sa théorie sociocognitive met en évidence le rôle crucial de l'observation, de l'imitation, et de la répétition dans le processus d'acquisition des connaissances. Bandura souligne que les individus apprennent en observant les comportements des autres, en évaluant les conséquences de ces actions, et en ajustant leur propre comportement en conséquence. Cette approche a jeté les bases du Social Learning, soulignant l'importance des interactions sociales dans le développement des compétences.

Le Cône d'Apprentissage de Edgar Dale

Edgar Dale a introduit le concept du "Cône d'Apprentissage", également connu sous le nom de "Cône de l'Expérience". Selon cette théorie, les apprenants retiennent mieux l'information lorsqu'ils sont activement impliqués dans le processus d'apprentissage. Le cône représente graphiquement différentes méthodes d'apprentissage, classées en fonction de leur efficacité. Les méthodes interactives, telles que les discussions de groupe et les simulations, se trouvent au fondation de se cône, soulignant l'importance de la participation active et de l'engagement social dans le processus d'apprentissage.

Le cône d'apprentissage de Edgar Dale

Les Travaux de Vygotsky sur la "Zone Proximale de Développement"

Le psychologue Lev Vygotsky a introduit le concept de la "Zone Proximale de Développement" (ZPD), mettant en avant l'idée que l'apprentissage est plus efficace lorsqu'il se situe dans la zone où un individu peut être assisté par des pairs plus compétents ou des mentors. La ZPD met l'accent sur l'importance des interactions sociales et de la collaboration pour favoriser le développement cognitif. Les travaux de Vygotsky ont contribué à la compréhension de l'influence positive des relations sociales sur l'apprentissage, soulignant la pertinence du Social Learning dans le contexte éducatif.

Avantages et inconvénients du Social Learning

Les avantages du Social Learning

Le Social Learning présente divers avantages significatifs qui contribuent à l'optimisation de la formation et à l'amélioration des performances individuelles et organisationnelles. Les bénéfices clés du Social Learning sont résumés dans le tableau ci-dessous :

Avantages du Social Learning
Description
Optimisation de la formation Valorisation des compétences internes en favorisant le partage de connaissances et d'expériences au sein de l'organisation. Identification et comblement des lacunes de compétences de manière collaborative.
Satisfaction et engagement accrus Augmentation de la satisfaction des apprenants grâce à une approche collaborative et interactive, renforçant l'engagement dans le processus d'apprentissage. Les interactions sociales favorisent un environnement d'apprentissage positif.
Amélioration des performances Accroissement des performances individuelles et collectives en facilitant l'acquisition de compétences pratiques et la résolution conjointe de problèmes. Le feedback instantané et la collaboration renforcent l'efficacité opérationnelle.
Productivité de l'entreprise Le Social Learning contribue à une culture d'apprentissage continu, stimulant ainsi la productivité et l'efficacité opérationnelle au niveau de l'entreprise. La collaboration accrue conduit à des processus plus fluides et à des résultats plus efficaces.
Économies sur les frais de formation Réduction des coûts liés à la formation traditionnelle grâce à des méthodes d'apprentissage plus flexibles et accessibles. Les ressources pédagogiques partagées et réutilisées réduisent les dépenses de création de contenu.
Amélioration du ROI L'investissement dans le Social Learning se traduit par un meilleur ROI, car il cible spécifiquement le développement des compétences nécessaires à la réalisation des objectifs métiers. La pertinence accrue des formations se traduit par des gains tangibles.
Adaptabilité aux styles d'apprentissage Le Social Learning offre une variété de formats d'apprentissage, s'adaptant aux différents styles d'apprentissage des individus, favorisant ainsi une compréhension approfondie des sujets abordés.
Cohésion d'équipe renforcée La collaboration dans le processus d'apprentissage renforce les liens interpersonnels, favorisant une meilleure cohésion d'équipe et une communication efficace au sein de l'entreprise.
Agilité face au changement En favorisant l'échange constant de connaissances, le Social Learning prépare les équipes à s'adapter rapidement aux changements, améliorant ainsi la résilience organisationnelle.
Mesure et suivi précis Les outils de Social Learning permettent un suivi précis des progrès et des performances, facilitant l'ajustement continu des programmes de formation en fonction des besoins réels.

Les défis du Social Learning

Le tableau ci-dessous examine quant à lui les différents défis que vous devez faire face pour adopter le Social Learning. Ces éléments sont à prendre compte et peuvent être plus ou moins prégnants selon votre organisation:

Défis du Social Learning
Description
Difficultés de structuration La nature informelle du Social Learning peut rendre difficile la structuration et l'organisation de l'information. Il peut être compliqué d'établir un cadre clair et de suivre une progression définie dans le processus d'apprentissage.
Problèmes d'évaluation informelle L'évaluation des formations informelles peut poser des défis, car il peut être complexe de mesurer de manière standardisée les connaissances acquises dans un contexte social et collaboratif. Les critères d'évaluation peuvent varier.
Dépendance aux initiatives individuelles Le succès du Social Learning dépend souvent de l'engagement individuel des apprenants. En l'absence de participation active, la valeur de cette approche peut diminuer.
Gestion du temps La flexibilité du Social Learning peut être un inconvénient si elle n'est pas bien gérée. Les apprenants peuvent avoir du mal à trouver du temps pour s'engager de manière régulière, ce qui pourrait compromettre la continuité de l'apprentissage.
Économies sur les frais de formation Réduction des coûts liés à la formation traditionnelle grâce à des méthodes d'apprentissage plus flexibles et accessibles. Les ressources pédagogiques partagées et réutilisées réduisent les dépenses de création de contenu.
Risque de désengagement L'aspect social peut également être un facteur de désengagement si la dynamique de groupe ne fonctionne pas de manière positive. Les différences d'opinions ou les conflits peuvent affecter négativement l'expérience d'apprentissage.
Manque de contrôle sur le contenu Dans un contexte social, il peut être difficile pour les responsables de la formation de maintenir un contrôle total sur le contenu partagé. Cela peut conduire à des informations incorrectes ou non conformes.
Accessibilité et inclusivité Certains apprenants peuvent rencontrer des obstacles d'accessibilité dans un environnement social en ligne, compromettant ainsi l'inclusivité de l'apprentissage. Des différences d'accès à la technologie peuvent créer des disparités.
Besoin de moderation La nécessité d'une modération adéquate est cruciale dans le Social Learning pour éviter la propagation d'informations erronées, inappropriées ou contre-productives. La gestion des interactions nécessite une surveillance attentive.
Résistance au changement Certains individus peuvent résister au changement et préférer des méthodes d'apprentissage plus traditionnelles. La transition vers le Social Learning peut rencontrer une certaine résistance au sein de l'organisation.
Défis technologiques L'utilisation d'outils technologiques pour le Social Learning peut présenter des défis, notamment pour les apprenants moins familiarisés avec les plateformes en ligne ou les applications mobiles. Une courbe d'apprentissage technologique peut être nécessaire.

Le Social Learning au service de l'e-learning

Le Social Learning, lorsqu'intégré de manière synergique dans le contexte de l'E-Learning, offre une approche holistique qui combine les avantages de l'interaction sociale avec les aspects plus formels de l'apprentissage en ligne. Cette section explore cette combinaison et met en avant les plateformes LXP comme un support idéal pour développer une expérience d'apprentissage enrichie.

Intégration du Social Learning dans l'E-Learning

L'intégration du Social Learning dans le cadre plus large de l'E-Learning permet de tirer parti des éléments collaboratifs tout en conservant la structure et la planification caractéristiques de l'apprentissage en ligne. Cela crée une dynamique où les apprenants peuvent interagir, partager des idées et collaborer, tout en suivant un programme d'apprentissage défini.

  • Synergie des Approches : En combinant les aspects sociaux du Social Learning avec les contenus structurés de l'E-Learning, on crée une expérience d'apprentissage complète qui favorise l'engagement et la rétention des connaissances.
  • Adaptabilité : L'E-Learning offre la flexibilité nécessaire pour intégrer des éléments de Social Learning à différents niveaux, adaptant ainsi l'approche à la nature et aux objectifs spécifiques de la formation.

Plateforme LXP : Support idéal pour le Social Learning

Les plateformes d'expérience d'apprentissage (LXP) se positionnent comme des supports idéaux pour la mise en œuvre efficace du Social Learning dans le contexte de l'E-Learning. Ces plateformes offrent des fonctionnalités spécifiques qui renforcent les interactions sociales et optimisent l'expérience globale d'apprentissage.

  • Suivi personnalisé : Les LXP permettent un suivi individualisé des progrès, facilitant l'adaptation des activités de Social Learning en fonction des besoins spécifiques de chaque apprenant.
  • Création de communautés virtuelles : Les fonctionnalités de communautés intégrées dans ces plateformes favorisent l'interaction continue entre les apprenants, créant ainsi un environnement social stimulant.
  • Gestion des contenus : Les LXP offrent une gestion centralisée des contenus, permettant aux administrateurs de garantir la qualité et la pertinence des informations partagées dans le cadre du Social Learning.
  • Analytiques et évaluations : Les fonctionnalités analytiques avancées aident à évaluer l'efficacité du Social Learning, fournissant des données précieuses pour l'amélioration continue.

L'intégration du Social Learning dans le cadre de l'E-Learning, soutenue par des plateformes LXP, constitue une approche stratégique pour maximiser l'impact de la formation en tirant parti de la dynamique sociale tout en préservant la structure et la gestion inhérentes à l'apprentissage en ligne.

La Pratique de l'Apprentissage Social

La mise en pratique de l'Apprentissage Social implique une adaptation des méthodes traditionnelles et digitales pour favoriser les interactions sociales et l'apprentissage entre pairs. Cette section explore deux approches spécifiques : l'adaptation des sessions présentielles et l'évolution de la formation digitale vers un modèle axé sur l'apprentissage entre pairs.

Adaptation des sessions présentielles

L'Apprentissage Social peut être intégré de manière efficace dans les sessions présentielles en favorisant des méthodes interactives, telles que le travail en petits groupes et les ateliers. Cette approche vise à créer un environnement propice à la collaboration et à la construction collective des connaissances.

  • Travail en petits groupes : Structurer les sessions présentielle en favorisant le travail en petits groupes encourage l'interaction directe entre les apprenants, facilitant ainsi les échanges d'idées et la résolution collaborative de problèmes.
  • Ateliers collaboratifs : Intégrer des ateliers collaboratifs permet aux participants d'appliquer concrètement les concepts appris, renforçant ainsi l'apprentissage par la pratique et la discussion.

Évolution de la formation digitale vers un apprentissage entre pairs

Une évolution significative de la formation digitale consiste à orienter le modèle vers un apprentissage entre pairs. Cela implique de créer des opportunités pour que les apprenants enseignent et apprennent les uns des autres, favorisant ainsi une dynamique collaborative.

  • Mentorat entre pairs : Mettre en place des programmes de mentorat entre pairs encourage le partage des connaissances, offrant aux apprenants une perspective unique et une compréhension approfondie des sujets abordés.
  • Plateformes de discussion et de partage : Intégrer des fonctionnalités de discussion et de partage sur les plateformes digitales crée un espace où les apprenants peuvent poser des questions, partager des expériences et collaborer de manière virtuelle.

En adoptant ces approches, l'Apprentissage Social devient une réalité tangible dans les environnements de formation, que ce soit en présentiel ou à travers des plateformes digitales. L'accent mis sur l'interaction sociale et l'apprentissage entre pairs contribue à une expérience d'apprentissage plus enrichissante et durable.

Mise en place du Social Learning sur une LXP

La mise en place du Social Learning sur les plateformes LXP (Learning Experience Platform) nécessite une approche stratégique pour favoriser l'interaction sociale et maximiser les bénéfices de l'apprentissage collaboratif. Cette section explore les éléments clés à considérer lors de l'intégration du Social Learning sur ces plateformes.

Répartition des apprenants en groupes

La répartition des apprenants en groupes constitue une stratégie essentielle pour créer des communautés d'apprentissage plus petites et favoriser l'engagement. En segmentant les participants en fonction de leurs objectifs, de leurs compétences ou de leurs intérêts, on encourage des interactions plus ciblées et une collaboration efficace.

  • Personnalisation des groupes : Adapter la composition des groupes en fonction des besoins spécifiques de chaque apprenant permet de créer des environnements d'apprentissage plus pertinents et motivants.
  • Encadrement facilité : La gestion de groupes plus restreints facilite l'encadrement et le suivi, favorisant ainsi le développement d'une dynamique positive au sein de chaque groupe.

Favorisation des exercices collectifs

L'intégration d'exercices collectifs sur les plateformes LXP enrichit l'expérience d'apprentissage en encourageant la collaboration et le partage des connaissances. Cette approche contribue à renforcer les liens au sein de la communauté d'apprenants.

  • Projets collaboratifs : Proposer des projets collaboratifs permet aux apprenants de mettre en pratique leurs compétences tout en travaillant ensemble vers un objectif commun.
  • Forums de discussion thématiques : La création de forums de discussion autour de thèmes spécifiques incite les apprenants à échanger des idées, des questions et des solutions, favorisant ainsi un apprentissage mutuel.

Animation de la page communauté

Animer la page communauté sur les plateformes LXP est crucial pour maintenir un environnement dynamique et engageant. Une communauté active stimule la participation, renforce le sentiment d'appartenance et favorise l'échange constant entre les apprenants.

  • Animateurs de communauté : Désigner des animateurs de communauté qui facilitent les discussions, répondent aux questions et encouragent la participation active des membres.
  • Contenu dynamique : Mettre en avant du contenu varié et stimulant sur la page communauté, tel que des articles, des vidéos ou des défis, maintient l'intérêt et suscite des interactions régulières.

En intégrant ces éléments sur les plateformes LXP, l'expérience d'apprentissage devient non seulement individualisée, mais aussi sociale et collaborative. Cette approche renforce l'efficacité du Social Learning en ligne, en offrant aux apprenants un espace interactif et stimulant pour développer leurs compétences.

Cas d'étude sur la LXP de SPARTED

L'application du Social Learning chez SPARTED constitue un cas d'étude pertinent illustrant les bénéfices et l'efficacité de cette approche dans le domaine de la formation professionnelle. En intégrant les principes du Social Learning dans sa plateforme de mobile learning, SPARTED offre une expérience d'apprentissage interactive, collaborative et adaptable aux besoins spécifiques de chaque utilisateur.

  • Engagement et collaboration: La dimension sociale de l'apprentissage est au cœur de la stratégie de SPARTED. En favorisant les interactions entre les apprenants, que ce soit à travers des challenges, campagnes et mini-parcours.
  • Accompagnement des ambassadeurs: SPARTED intègre une approche novatrice de l'engagement et de la collaboration à travers le concept des "Ambassadeurs". Ces Ambassadeurs sont des utilisateurs expérimentés et motivés qui jouent un rôle actif dans l'animation de la communauté d'apprentissage. Leur mission principale est de suivre l'évolution des apprenants, de les encourager et de les motiver tout au long de leur parcours de formation.
  • En tant que relais privilégiés entre les apprenants et l'équipe pédagogique, les Ambassadeurs facilitent les échanges et les interactions au sein de la plateforme. Ils répondent aux questions, partagent leur expertise et encouragent la participation active des apprenants aux différents défis et activités proposés.
  • Suivi et évaluation continus: SPARTED intègre des outils de suivi et d'évaluation permettant aux gestionnaires de formation de suivre la progression des apprenants en temps réel. Cette visibilité accrue sur les performances individuelles et collectives facilite l'ajustement des contenus et des activités pour maximiser l'efficacité de la formation.

Besoin d’une solution de mobile learning ?
Déployez l’application de mobile-learning SPARTED et atteignez vos collaborateurs chaque jour, à travers du contenu propre à vos besoins stratégiques du moment.
DÉCOUVRIR SPARTED