Les 5 notions à retenir pour établir une stratégie de gamification

Fanny Delcampe
23 juillet 2021
5 minutes
strategie-gamification-entreprise
Table des matières

Il faut avoir en tête qu’une stratégie de gamification vise à la fois à atteindre des objectifs tout en ayant des personnes impliquées dans le processus associé à la gamification. Prenons l’exemple d’une formation gamifiée qui permet d’avoir des apprenants impliqués et motivés dont le taux de rétention de l’information est important grâce à la gamification qui engage l’apprenant.

Pour qu’elle fonctionne une stratégie de gamification:

  • doit optimiser les bénéfices du processus gamifié pour l’entreprise (par exemple une formation)
  • doit être vécue comme un moment agréable par les utilisateurs
  • doit donner envie aux utilisateurs de revenir jouer

Voici 5 mots à avoir en tête au moment d’établir une stratégie de gamification en entreprise.  

1. L’apprentissage

Si la gamification n’est pas une fin en soi, elle a pour objectif de favoriser la rétention des apprenants. En effet, l’objectif est de leur donner envie de revenir d’eux-mêmes jouer des contenus gamifiés pour renforcer la connaissance de notions métier par exemple.

Il faut garder en tête l'objectif premier de la formation gamifiée sans quoi le risque est d’insuffler une dynamique qui perd de son sens et qui rend la formation inefficace.

Ce n’est pas un hasard si “l’apprentissage” est la première notion à retenir au moment d’établir une stratégie de gamification en entreprise. En effet, une formation gamifiée reste une formation et non un simple jeu. Il est important d’être conseillé et de fixer un objectif pédagogique clair en amont sur l’utilisation de la gamification. Dans le cas d’une formation gamifiée, il est également important de constater une augmentation du taux de rétention des connaissances des apprenants.

2. L’engagement

L’engagement contient trois piliers: la motivation, l’action et le feedback. Ces trois piliers forment une boucle pour laquelle une stratégie de gamification est vertueuse.

La motivation

Au début d’une formation, il est important de motiver les apprenants à s’engager dans la formation. Il faut leur donner envie de jouer, leur montrer comment ça fonctionne et surtout leur exposer ce qu’ils y gagnent à travers un système de récompense établi. Ensuite, il est nécessaire de garder cette motivation à son apogée pour avoir des apprenants engagés sur la durée.

L’action

Une fois que le premier objectif de motiver les collaborateurs est atteint, il faut maintenir cette dynamique sans plomber la formation ni la rendre ennuyante. Pour cela, la gamification est utile. Par exemple, SPARTED a créé la fonctionnalité Battle pour que les apprenants se challengent entre eux. C’est en proposant une activité ludique que se créera chez les apprenants un sentiment d’excitation à l’égard de leur formation.

Le feedback

Le retour qui est fait aux participants est fondamental dans leur progression. Ils doivent proposer de nouveaux objectifs, de nouveaux axes pour les apprenants. SPARTED propose par exemple la feature Ambassadeur. Cette fonctionnalité permet aux apprenants qui utilisent l’appli de SPARTED de bénéficier de retours en physique sur leur progression et leur participation. Ces feedbacks leur sont faits par leur Ambassadeur, c’est-à-dire leur manager direct sur le terrain.

En résumé...

La gamification peut intervenir à chaque étape de cette boucle. C’est d’ailleurs là que se trouve la force de la gamification. L'engagement de l'apprenant dans une formation est un enjeu de taille. La gamification permet d’engager les apprenants sans être un jeu à part entière, à la différence du serious game. C’est-à-dire que la gamification n’est autre que l’insertion de mécanismes de jeu pour stimuler l’attrait et l’impact pédagogique d’une formation pour l’apprenant.

Par exemple, le Réseau Carius a réussi à engager 1700 ambulanciers sur un sujet complexe : l’amélioration de  la qualité de prise en charge des patients.

3. Les compétences

Il est important de différencier les compétences qui peuvent s’acquérir au cours d’une formation gamifiée. En effet, on distingue généralement deux natures de compétences. D’un côté, il y a les hard skills et de l’autre les soft skills. Les hard skills sont des connaissances techniques liées à une formation spécifique, tandis que les soft skills sont des traits de personnalité tels que le leadership, la communication ou la gestion du temps.

Établir une stratégie de gamification permet de se concentrer sur le développement d’un hard skill comme d’un soft skills. C’est ce qui fait de la gamification un outil puissant. En effet, les soft skills sont des compétences intangibles et précieuses aux yeux des entreprises. Cependant, à la différence des hard skills, les soft skills ne peuvent pas s’apprendre par le biais d’un apprentissage théorique lors d’un cours magistral. Ici, la gamification prend tout son sens car elle permet un champ plus large de possibilités d'apprentissage.  

4. La récompense

Quand le besoin d’établir une stratégie de gamification dans un domaine quelconque est décidé, il est important de penser à un système de récompense. En effet, récompenser les joueurs pour les efforts qu’ils fournissent valorise et encourage leur engagement. Les récompenses sont pour les joueurs ce que les feedbacks sont pour la progression: indispensables.

Qu’il soit virtuel ou physique, le système de récompense est une quête pour l’apprenant.

La récompense physique peut s’avérer plus coûteuse que la récompense virtuelle dans la mesure où la récompense virtuelle peut être un score ou un nombre d’étoiles gagnées par bonne réponse. La récompense apporte une valeur importante à la gamification car elle encourage le joueur à persévérer pour se dépasser.

Dès lors, matérialiser un but à atteindre ou un niveau à obtenir est la clef du succès d’une stratégie de gamification.

5. La plus-value

Selon l’IBET (Indice du Bien-être au Travail), le désengagement des salariés au sein de leur entreprise coûterait 12.600 euros par an et par salarié aux entreprises en France. Ce sont donc des coûts récupérables pour les entreprises qui décident d’agir sur leur QVT (Qualité de Vie au Travail).

Il est dès lors facile de comprendre l’importance d’intégrer une stratégie de gamification en entreprise, comme élément au service du bien-être au travail. En effet, proposer une formation agréable et ludique aux collaborateurs est source de bien-être.

Il est alors important de se poser régulièrement la question suivante: la formation gamifiée proposée a-t-elle les bénéfices escomptés?

L’intérêt de la gamification est d’agir sur plusieurs fronts, au service dun ROI toujours plus important.

En effet, en agissant sur le bien-être au travail et donc sur la motivation des employés, leur taux de rétention au sein des formations est optimisé et par extension leur efficacité. La gamification offre la possibilité d’améliorer les soft skills des employés, qui ont aussi un impact positif sur leur efficacité.

Le jeu n’est jamais une fin en soi: il a pour objectif de pousser les acteurs ciblés à se sentir impliqués et à adopter des objectifs stratégiques au service des entreprises.

Besoin d’une solution de mobile learning ?
Déployez l’application de mobile-learning SPARTED et atteignez vos collaborateurs chaque jour, à travers du contenu propre à vos besoins stratégiques du moment.
DÉCOUVRIR SPARTED