Le guide complet du mobile learning en entreprise ‍

Solange Dettwiller
11 janvier 2022
9 minutes
guide-mobile-learning
Table des matières

Dans ce guide, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir sur le mobile learning en entreprise d'une définition académique à des conseils et astuces. Avantages, inconvénients et stratégies à appliquer : ce guide se veut aussi complet que possible. Il est destiné aux décisionnaires et Learning Managers qui s’interrogent sur la pertinence du mobile learning pour leurs équipes.

Qu’est-ce-que le mobile learning ?

Définition du mobile learning

L’importance du mobile learning s’est révélée au cours de la décennie 2010-2020. Cette conception de l’apprentissage a fait son apparition dès les années 2000 avec les définitions de Quinn (2000), Sharples (2002), Alexander (2004) et Wang (2004)

Finalement, en 2012, l’UNESCO propose une définition qui fait consensus :le mobile learning ou mLeqarning est “une éducation qui implique l’utilisation des appareils mobiles afin de rendre possible l’exercice au-delà des contraintes de temps ou de localisation”. La possibilité de dépasser les contraintes rejoint la définition de Hidayat et Utomo (2014). Celles-ci  avancent que le mobile learning “peut être défini en tant que service offrant une information générale à l’apprenant à travers des supports électroniques”.

Avec l'apprentissage mobile, fini les formations en présentiel. L'apprenant n'est plus lié à un lieu spécifique pour suivre des formations et des cours. Cela peut sembler similaire à la pédagogie en ligne, mais il existe des différences importantes.Le mobile learning a rapidement été adopté dans le système scolaire, universitaire et le B2C. Aujourd'hui, il s’impose plus que jamais dans les grandes organisations comme l’alternative au digital learning traditionnel.

Qu’est ce qui est considéré comme un appareil mobile ?

L'initiative ADL définit les appareils informatiques portables comme étant ceux qui se transportent facilement dans une poche ou une pochette, qui s'allument instantanément, qui ont des capacités de connexion bien qu'ils ne soient pas toujours connectés, et qui ont une alimentation autonome.

On n'inclut pas les ordinateurs portables car ils supportent les mêmes navigateurs de bureau pour la diffusion du contenu. Il n'est donc pas nécessaire de faire de différence dans le développement des matériels d'apprentissage.

Les dispositifs mobiles requièrent généralement des principes de conception différents. Ils  impliquent une interaction avec l'utilisateur. Ils offrent aussi des capacités supplémentaires pour améliorer l'apprentissage ou le soutien à la performance.

Il faut tenir compte de facteurs tels que la sécurité, la robustesse, la connectivité, la taille de l'écran, les options de saisie et l'autonomie de la batterie. Cependant, dans certains cas, pour le soutien au moment où il est nécessaire, il peut s'agir de la meilleure option disponible. La pénétration des appareils mobiles dans notre vie quotidienne peut et doit être exploitée pour créer de nouvelles possibilités d'apprentissage.

Mobile learning et e-learning : quelle différence ?

Le grand avantage du mobile learning est que vous pouvez le faire à tout moment et en tout lieu.

L’e-learning est l'acronyme de "apprentissage électronique". Cela signifie que l'on apprend avec n'importe quel appareil électronique. La formation mobile met l'accent sur l'apprentissage "en mouvement". Apprendre est devient possible lorsque vous attendez le bus ou que vous soyez assis dans la salle d'attente du médecin. Dans ces moments-là, l'apprentissage via votre ordinateur et votre pc est beaucoup plus délicat. C'est pourquoi nous faisons la distinction entre l’e-learning et le mobile learning.

Selon MNAlearning, les étudiants qui utilisent m-learning étudient 40 minutes de plus que ceux qui apprennent sur un ordinateur. Et cela ne signifie pas nécessairement qu'ils prennent plus de temps. Selon Lynda, les utilisateurs de smartphones complètent le matériel de cours 45 % plus rapidement que les utilisateurs d'ordinateurs. Par conséquent, pour tirer le meilleur parti de votre formation en ligne et faire en sorte que les étudiants apprennent davantage en moins de temps, pensez à rendre votre formation en ligne adaptée au format mobile. Le microlearning est extrêmement utile à cet égard.

Théories d’apprentissage pour le mobile learning

Bien que la conception du mLearning ne nécessite pas nécessairement de nouveaux modèles, les smartphones et les théories d'apprentissage qu'ils supportent sont suffisamment uniques et justifient des considérations particulières lors du processus de conception. Les modèles de conception pédagogique tels que SPARTED ont généralement pour but d'aider le concepteur à se diriger objectivement, sans parti pris prématuré pour une solution particulière. En outre, ils aident à choisir la technologie d'apprentissage et la stratégie pédagogique appropriées.

Basé sur les travaux de Piaget et de philosophes comme Vygotsky, le constructivisme est généralement reconnu comme l'une des trois principales écoles de pensée en matière de théorie de l'apprentissage. Par le passé, il était sous-utilisé dans la conception des expériences d'apprentissage en raison des limites de l'environnement d'apprentissage ou de la technologie.

Cependant, il est aujourd'hui largement favorisé par la plateforme mobile. Il devient l'égal des deux autres conceptions traditionnelles de l'apprentissage : le cognitivisme et le behaviorisme.

Selon le constructivisme, les apprenants " construisent " des connaissances et du sens à partir d'interactions avec d'autres personnes et leur environnement. Le sens est donc unique pour chaque individu. Les nouvelles informations sont assimilées dans le schéma mental de l'apprenant et filtrées par les connaissances et expériences existantes. L'apprentissage constructiviste se concentre sur la création d'environnements d'apprentissage appropriés. Il s'appuie sur des représentations authentiques de défis et de tâches réels avec lesquels les apprenants peuvent interagir et construire du sens.

Cette théorie de l'apprentissage est particulièrement pertinente car le mobile learning permet aux apprenants de communiquer, d'analyser des problèmes et de participer à des activités pratiques dans un contexte réel. En fait, les apprenants peuvent analyser des problèmes et des aboutissements en temps réel sans avoir à retourner dans une salle de classe.

Le constructivisme est également souvent assimilé à l'apprentissage informel. Selon la définition de ce dernier, il y a un chevauchement important. Mais ils peuvent être différenciés par le fait que l'apprentissage informel implique une liberté de choix de la part de l'apprenant pour déterminer les activités qu'il va entreprendre pour atteindre les objectifs d'apprentissage. En revanche, les environnements d'apprentissage constructivistes peuvent être limités à une gamme de choix finie. Les apprenants "découvrent" la solution à un problème en examinant les options données qui sont intégrées dans le système.

À quoi sert le mobile learning ?

La technologie mobile permet de proposer les bonnes ressources d'apprentissage et la bonne formation à la bonne personne, au bon moment et au bon endroit. Elle facilite ainsi un apprentissage personnalisé.

Le véritable potentiel du mobile learning ne réside pas simplement dans le fait de fournir un contenu d'apprentissage sur un appareil mobile. Le mobile Learning n'est pas non plus un substitut total aux méthodes de formation professionnelle existantes. Il doit être considéré comme un moyen complémentaire pour favoriser l'apprentissage digital d’un employé et sa montée en compétences.

Contrairement aux autres technologies d'apprentissage, le mLearning est unique. Il peut en effet s'adapter à l'apprentissage formel et informel, collaboratif ou individuel. Il s’adapte aussi dans presque tous les contextes.

Pourquoi l'apprentissage mobile est-il important ?

L’enseignement mobile est important pour un certain nombre de raisons. Il peut être peu coûteux par rapport à l'apprentissage traditionnel (et même à certaines formes d'apprentissage en ligne). Sa portée est aussi grande que le nombre de personnes possédant un appareil mobile.

L'utilisation efficace de la technologie mobile nous rapproche plus que jamais de l'apprentissage personnalisé. Les bonnes ressources d'apprentissage et les aides à la performance sont données à la bonne personne, au bon moment et au bon endroit.

L’apprentissage mobile est conçu pour les travailleurs modernes

L'utilisation moyenne d'un smartphone est de plus de 2 ½ heures par jour. Je parie que ce n'est pas différent pour vos salariés. Et ce n'est pas surprenant si l'on considère tout ce que nous pouvons faire avec nos téléphones de nos jours. Netflix. Méditez. Jouez à des jeux. Et même suivre des formations. L'offre d'apprentissage mobile convient donc parfaitement à l'employé moderne.

Même en dehors de son activité, il sera plus enclin à étudier ou à regarder votre formation lorsque cela est possible sur son mobile. C'est également très utile pour l'accueil des nouveaux salariés et des freelances (étant donné qu’il ne nécessite pas de présentiel).  Alors, voulez-vous être en avance sur le jeu et répondre aux besoins de l'employé moderne ?

L’apprentissage mobile accroît la motivation

Si vous choisissez d’opter pour une formation en mLearning, il est fort probable que la motivation des participants à votre cours augmentera également. Le matériel de cours étant divisé en petits morceaux, l'étudiant sera en mesure de terminer une partie du cours plus rapidement.  Et chaque fois qu'ils terminent un chapitre, leur système de récompense est activé et la dopamine est libérée.

De plus, le mobile learning offre un aspect social très fort à travers un classement. Rien de tel pour renforcer l’esprit d’équipe. Cela donne un bon sentiment et motive vos élèves à continuer d’apprendre !

Mobile learning : les dernières tendances à connaître

Certes, l’apprentissage mobile est en vogue ces dernières années, et il y a de deux raisons principales à cela.

Le téléphone personnel au travail et les millennials

Les applications de smartphone learning n’échappent pas à une évolution majeure dans le monde professionnel : le BYOD.  Le BYOD signifie “Bring Your Own Device” et pourrait se traduire par “apportez votre propre appareil”. Concrètement, cela signifie que les salariés apportent et travaillent sur leurs devices personnels au lieu de travailler sur des appareils fournis par leur entreprise.

De plus et dès 2013, Microsoft annonçait que 67% des salariés utilisaient des devices personnels au travail, en dépit des réglementations mises en place par l’entreprise. Le constat est bien là : les salariés continuent de d’œuvrer avec leurs devices personnels. Cette tendance se confirme nettement avec l’arrivée des millennials dans le monde du travail.

En outre, le grand favori de ces appareils personnels utilisés dans le cadre du travail est le smartphone. Cela démontre l’opportunité que représente le mobile learning pour une entreprise. De ce fait, le “BYOD” représente avant tout des possibilités d’enseignements démultipliées et une véritable force pour les sociétés.

Le micro-learning appliqué aux formations en entreprise

Le mobile learning facilite l’accès aux contenus d’éducation grâce à la variété des supports disponibles.

De son côté, le micro-learning permet d’optimiser les performances des apprenants, grâce à un enseignement basé sur des formats courts.

Par leur complémentarité, ces deux tactiques de digital learning s’affirment depuis quelques années.

Et les résultats sont là ! Que cela soit dans l’ingénierie, la vente, la distribution ou encore la logistique, ces innovations en learning permettent aux organisations d’obtenir un suivi et une amélioration concrète des processus d’apprentissage de leurs équipes.

Le mobile learning au travail : avantages et inconvénients

Les avantages pour le collaborateur

Avantage 1 : la facilité d’accès à la formation

Dans un monde toujours plus connecté, les employés veulent bénéficier d’outils de formation digitaux proposant une approche “ user friendly ”. Ils attendent une expérience aussi aboutie que sur leurs applications mobiles préférées. En quelques années, l’ergonomie et le design pédagogique sont devenus des sujets cruciaux. En effet, ces approches exercent une influence majeure sur la motivation des individus. Et par conséquent sur le développement de leurs compétences, véritable enjeu stratégique pour l’avenir de l’entreprise.

Le mobile learning répond ainsi aux attentes des salariés concernant l’évolution du digital, en intégrant notamment la gamification dans les modes de formation.

Avantage 2 : la flexibilité du moment de la formation

Les associés ont souvent un agenda chargé. Le temps alloué par la formation est donc soit restreint et souvent négligé, soit imposé donc long et souvent vécu comme une contrainte.

Le mobile learning supprime à la fois cette négligence et cette contrainte car il s’adapte aux impératifs de la journée d’un collaborateur. L’accès à la formation se fait donc directement sur son smartphone personnel ou professionnel au moment où le l’associé aura l’esprit libre et ouvert pour se former. Doublée au micro-learning abordé ci-dessus, la formation en mobile learning ne prendra que quelques minutes du temps quotidien, à la pause-café ou dans les transports, sans perdre d’impact et de pertinence.

Le mobile learning répond ainsi aux besoins des collaborateurs en termes de temps, qualité et intensité que nécessitent leur journée.La vision des salariés est simple : les aboutissements du mobile learning sont attractives car plus “fun”, modernes et user friendly. Ce sont des clés essentielles dans l’amélioration des performances, au jour le jour.

Les avantages pour les Learning Managers

Avantage 1 : l’adaptation aux besoins internes

De l’onboarding jusqu’au coaching en leadership, la formation s’inscrit dans des process toujours plus précis et variés. Le timing et la personnalisation sont des facteurs essentiels que le Mlearning permet de maîtriser de bout en bout. Effectivement, le mobile learning diffuse l’information au bon moment et à la bonne personne, et cela de manière programmée et contrôlée.

Avantage 2 : la diffusion à une large audience

La formation est délivrée directement sur un téléphone personnel ou professionnel. Le mobile learning aide les Learning Managers à atteindre leurs objectifs de volume. Effectivement, en utilisant une solution de mobile learning telle que SPARTED, il est extrêmement facile d’enrôler et d’engager une large audience autour des formations, dans n’importe quel pays et dans n’importe quelle langue.Les bénéfices pour les formateurs sont très concrets. En effet l’engagement et la rétention de l’information se trouvent considérablement améliorés grâce aux solutions de mobile learning.

Les inconvénients à prendre en compte

Inconvénient 1 : la connexion offline

Bien sûr, la plupart du temps il faut s’assurer de disposer d’un accès à internet. Toutefois, les dernières applications de mobile learning, telles que SPARTED, ont développé un accès hors connexion sur le modèle des plateformes de podcasts. Cette solution technologique permet de conserver un engagement constant. Cela assure l’accessibilité des données à tout moment, quel que soit l’endroit où l’on se trouve.

Inconvénient 2 : le design côté administrateur

Côtés formateurs, le mobile learning représente une approche d’apprentissage mature. Néanmoins, celle-ci  a encore du chemin à faire pour rendre l’expérience administrateur simple et intuitive. Dans cette perspective, SPARTED a mis l’accent sur un Back Office WYSIWYG (What You See Is What You Get). Cela permet de proposer une expérience administrateur optimale.

Les entreprises qui doivent adopter le mobile learning

Après avoir souligné les atouts et inconvénients du mobile learning, il convient de bien identifier si cette solution de formation est la plus adaptée pour votre structure. Dans les faits, le mobile learning s’adapte à tous types d’entreprises. Pourtant, il apporte une valeur supplémentaire aux multinationales. Pourquoi ? Parce que l’accès à la formation est facilité par le mode de distribution que sont les smartphones.

Le mobile learning pour les entreprises internationales

Votre établissement est-il déployé sur tout le territoire national voire international ? Oui car le mobile learning permet de toucher de larges équipes déployées sur des territoires généralement étendus.

Votre entreprise comprend une population large et multilingue ? Oui car le mobile learning permet de diffuser du contenu en plusieurs langues, sur plusieurs zones géographiques simultanément.

Le mobile learning pour les entreprises sur le terrain

Votre société se repose-t-elle sur un réseau de distribution direct ou indirect ? Oui car le mobile learning permet d’engager à la fois vos collaborateurs internes ou ceux de vos partenaires de distribution, sans contrainte et sans surcharge de travail.

Votre entreprise sollicite-t-elle une large force de travail de terrain soumis à une saisonnalité ou une grande technicité ? Oui car le mobile learning permet de transmettre aisément des informations au moment le plus opportun et actionne des réflexes métiers efficacement.

Comment mettre en place le mobile learning en entreprise ?

Les 4 étapes clés d’une stratégie de formation en mobile learning

Le mobile learning démontre toute son efficacité quand il s’inscrit dans une planification des besoins pédagogiques sur le long terme. De cette façon, un plan de formation peut être élaboré selon un ordre précis :
1) Définir un objectif stratégique et des initiatives
2) Réaliser un plan pédagogique à partir de ces initiatives
3) Définir un plan de communication auprès de la cible
4) Analyser les résultats de la formation en mobile learning

Les 4 personnes clés impliquées dans une stratégie de formation

Plusieurs personnes dans l’entreprise sont garantes du succès d’une stratégie de mobile learning. Elles doivent donc être directement liées au plan de formation :
- Le responsable Retail Training ou Excellence décide de la formation à mettre en place, selon les besoins commerciaux et/ou opérationnels.
- Le chef de projet Learning accompagne ensuite les collaborateurs dans la prise en main de l’outil et assure la gestion au quotidien.
- Le chef de projet Marketing devra veiller à la pertinence des images proposées et maintenir une bonne communication en interne.
- Les managers de région mais surtout l’équipe sur le terrain dans sa globalité permettront de créer une dynamique, afin d’inciter les équipes de terrains à télécharger l’application.

Le mobile learning comme levier de performance

Les défis dans la formation des collaborateurs sont nombreux. Pourtant, c’est une des conditions de la réussite des entreprises. Car ces dernières forgent leur capacité d’adaptation en allant au-delà des obstacles propres à l’instruction, assurant ainsi la montée en compétence de leurs effectifs sur le long terme.

La difficulté de former les collaborateurs de terrain

La réalité sur le terrain rappelle que la formation est loin d’être un long fleuve tranquille. Pour aider à mieux cerner cette problématique, voici un tour d’horizon des difficultés que rencontrent les sociétés :

Le manque d’équipement constitue le premier obstacle pour la mise en place rapide d’une formation. Les collaborateurs sont d’autant plus difficiles à former quand la communication directe est faible ou peu claire. Le désalignement stratégique vient également impacter négativement le process de formation. Enfin, certains réflexes opérationnels ou commerciaux nécessitent une répétition et une mise en contexte.

Ainsi pour relever ces défis, le mobile learning s’impose comme un levier de performance adapté et puissant.

La performance par l’accessibilité à la formation

En France en 2019, plus de 90% des 18-39 ans possèdent un smartphone. Cela signifie que la pénétration de l’information communiquée via un téléphone portable est quasi complète sur cette tranche d’âge. De plus, Julie Ask, Principal Analyst chez Forrester Research explique que 50% des utilisateurs internet sur mobile souhaitent que leur smartphone puisse répondre à tous leurs besoins immédiats. Le téléphone mobile est donc devenu l’outil réflexe pour chacun et la formation doit passer par ce canal pour être efficiente.

La performance par le contenu

Selon le CLO Magazine, les contenus les plus distribués via le mobile learning regroupent trois catégories stratégiques : Ceux visant la conformité et les compétences techniques,L’onboarding,Les compétences business.Cela s’explique par la pertinence accrue des contenus diffusés aux équipes de terrain, facilitée par le mobile learning. En effet, le mobile learning permet d’adapter précisément le type d’informations aux profils des formés, en conformité avec les besoins de perfectionnement d’une entreprise.

La performance par la data

En marketing comme en formation, le précepte “content is king” va de pair avec la “data is queen”. En effet, le mobile learning est une approche conçue par et pour la data, ressource première des entreprises. Le suivi de l’apprentissage se fait via des metrics et analytics fournis par la plateforme de mobile learning. Pour encore plus de précision, certaines plateformes sont maintenant intégrées à des CRM ou LMS afin de renforcer le croisement de data et l’analyse de résultats.

Nos conseils pour un mobile learning optimisé

La mise en place d’une formation innovante dans une organisation peut montrer son efficacité très rapidement. Voici quelques points spécifiques qui vous permettront de tirer le meilleur des solutions de mobile learning :

Conseil 1 : le scenario-based training

Appliquer la technique du scenario-based training est très efficace. Cela consiste à confronter les employés de terrain à une situation réelle dans leur métier, pour les amener à apprendre en contexte.

Conseil 2 : le storytelling pour la formation professionnelle

Intégrer du storytelling à vos contenus de formation. Ils seront retenus beaucoup plus facilement (et beaucoup plus longtemps !) par vos employés de terrain. Le psychologue cogniticien Jérôme Bruner a montré qu’une information délivrée à travers une trame narrative est 22 fois plus facile à mémoriser.

Conseil 3 : la communication par les managers de terrain

Encourager vos employés de terrain à jouer en demandant à vos responsables de zone de communiquer autour de campagnes de formations exclusives au périmètre de mission des participants !

Nos 2 astuces pour encore plus d'engagement

Enfin, voici quelques astuces qui vous permettront de faciliter l’engagement et le déroulement des formations :

- Diffusez vos contenus de formation les plus longs (vidéos, PDF, URL) directement sur l’appli pour obtenir un taux d’ouverture beaucoup plus élevé que celui d’un email.

- Développez une dynamique d’équipe en félicitant les employés qui ont obtenu les meilleures courbes de progression. Vous pouvez le faire via l’appli mais également à travers des canaux de communication plus “officiels” (Email, réseaux sociaux…)

Besoin d’une solution de mobile learning ?
Déployez l’application de mobile-learning SPARTED et atteignez vos collaborateurs chaque jour, à travers du contenu propre à vos besoins stratégiques du moment.
DÉCOUVRIR SPARTED